Astuces Albal®

 

10 règles d’or pour devenir un pro du poisson congelé

Le poisson congelé dans les règles de l’art, ce n’est pas la mer à boire ! Il suffit de respecter les modalités, et les astuces de conservation qu’on a pris soin de pêcher pour vous…

 

Règle n°1 : au congélo, illico presto !

 

Dans la mesure où un poisson congelé sans tarder conservera tout le meilleur de sa texture et de sa saveur, on veillera à ne pas le faire patienter plus de 24 heures fraichement logé à l’étage inférieur (zone froide) du réfrigérateur.

 

Règle n°2 : poisson entier VS poisson en filets

Alors que les filets sont prêts-à-congeler (il suffit de les revêtir de film alimentaire puis de les loger dans des sachets hermétiques), les poissons entiers doivent être éviscérés puis rincés à l’eau froide avant de passer la porte du congélateur.

Pour bien congeler, le mieux est de procéder en deux étapes :

- d’abord quelques heures à au moins -18°C à plat sur un petit plateau recouvert de papier sulfurisé,

- ensuite bien emballé dans un sachet dédié à cet effet.  

 

Règle n°3 : poisson maigre VS poisson gras

Alors que vos poissons maigres (anchois frais, bar, brochet, cabillaud, carrelet, colin, daurade, églefin, espadon, flétan, limande, lotte, morue, merlan, mérou, perche, raie, rouget, roussette, sole, thon Albacore, truite de mer, turbot) pourront séjourner durant 6 mois dans votre congélateur, vos poissons gras (anguille, hareng, maquereau, sardine, saumon, thon) ne devront pas y passer plus de 3 à 4 mois.

NB : Pour vous simplifier la vie côté gestion de la conservation, conditionnez votre poisson dans un sachet Ultra-Zip, et utilisez l’Appli Food Saver pour savoir jusqu’à quand il reste bon à consommer.

 

Règle n°4 : opération séparation !

Vous n’avez pas envie que les odeurs des poissons les plus forts soient tentées d’envahir leurs voisins moins odorants ? Pensez à emballer séparément chaque espèce dans un conditionnement isolant.

 

Règle n°5 : la congélation du poisson cuit

 

-       Si votre poisson cuit se présente sous forme de darnes ou de filets, emballez-le individuellement dans du film alimentaire puis placez le tout dans un sachet hermétique.

-       S’il est intégré à un plat cuisiné (hachis parmentier, lasagnes, bricks, tourte…), placez-le dans des barquettes en aluminium.

 

NB : dans tous les cas, n’oubliez pas de dater et d’annoter ce que vous congelez !

Règle n°6 : la décongélation qui a tout bon

Pour laisser votre poisson décongeler tranquillement dans son emballage, faites-lui passer la nuit dans la zone froide de votre réfrigérateur, puis cuisinez-le immédiatement le jour suivant.

Si vous souhaitez le décongeler vite fait bien fait sans le faire cuire ni l’inonder, il suffit de le placer dans un sachet hermétique, puis de plonger ce dernier environ 10 minutes dans un saladier d’eau tiède.

 

Et puisque vous avez maintenant de quoi vous sentir comme un poisson dans l’eau en matière de congélation, il ne vous reste plus qu’à mettre le cap sur les bonnes recettes ! 

 

Albal® Des idées pour vous aider

Produits Albal®

Copyright 2017 / ® = Marque déposée d’une entreprise du groupe Melitta. Nos pages Internet sont protégées par les lois sur les droits d’auteur. Toute utilisation à des fins commerciales ou politiques, en totalité, en partie ou sous une autre forme, nécessite systématiquement l’accord écrit préalable de Melitta Group Management GmbH & Co. KG.