Astuces Albal®

 

Conservation des poires : comment les aider à garder la pêche

iStock-872151692.jpg

Gloire à la poire ! Généreuse en fibres, en vitamines et en minéraux, cette fournisseuse officielle de compote, de tarte et de crumble (croquez dans la recette par ici ne compte pas pour une prune en matière de conservation. Alors pour en profiter un maximum, on s’y prend comment ?

La sélection qui a tout bon

Comme c’est le cas pour les pommes ou les avocats, le processus de conservation des poires démarre dès leur achat. Au moment de remplir son panier ou son caddie, il faut ainsi prendre le temps de peaufiner son casting en fonction de l’utilisation à venir (à court ou à moyen terme, cuisinée ou non, crue ou cuite), sachant que la poire fait partie des aliments dits « climactériques » qui dégagent un gaz leur permettant de continuer à mûrir après leur récolte. Ainsi, si on a dans l’idée de conserver ses poires le plus longtemps possible, on priorisera les fruits les plus fermes et les plus jolis (exempts de taches ou de flétrissures). Simple et basique !

person-harvesting-pears-from-a-tree-picture-id617386350%20(1).jpg

La conservation des poires avant et après mûrissement

Si on dispose d’une cave ou un cellier, la conservation des poires peut avoir lieu durant quelques semaines voire plusieurs mois. Sinon, on les conserve durant quelques jours à température ambiante pour les laisser mûrir (on peut accélérer le phénomène si on les emballe dans un emballage hermétique en compagnie d’un autre spécimen climactérique du genre tomate), puis on les transfère au frais (de préférence dans un sachet spécifiquemet conçu pour la conservation des fruits et légumes) dans le bac à légumes de son frigo où elles pourront passer encore quelques jours en pleine forme.

La conservation des poires entamées

Pour que la chair de vos poires reste appétissante, il faut enrayer sa tendance à s’oxyder et brunir en faisant appel aux bienfaits de l’acide citrique à travers l’une de ces astuces :

- trempage dans un bol d’eau citronnée

- trempage dans un bol d’eau froide et salée

- trempage dans un bol d’eau gazéifiée.

Et si jamais la consommation des morceaux de fruits n’est pas imminente, conservez-les 24 h au frigo protégées grâce à un film fraîcheur.

iStock-1024307604.jpg

Congélation des poires et réalisation d’un sorbet

Pour vous préparer un sorbet sans effort ni sorbetière, c’est très simple ! Voici la marche à suivre :

  • Pelez 3 poires, de préférence Williams, mûres et goûteuses.
  • Enlevez le cœur et les pépins puis coupez la chair en cubes (d’environ 1 cm de côté).
  • Congelez les morceaux de fruits étalés sur un plat recouvert de papier sulfurisé, pendant au minimum 12 h à une température comprise entre -25°C et -30°C.
  • Il ne reste plus qu’à mixer vos mini morceaux de fruits congelés dans un robot suffisamment puissant, d’abord 30 sec avec 2 cuillères de sucre en poudre, puis quelques secondes supplémentaires avec un blanc d’œuf.

Le sorbet est instantanément prêt à déguster !

Grâce à ces astuces de conservation des poires, vous ne devriez plus rencontrer de pépins avant leur dégustation, alors régalez-vous bien et transmettez-nous vos meilleures recettes !

Albal® Des idées pour vous aider

Produits Albal®

Copyright 2017 / ® = Marque déposée d’une entreprise du groupe Melitta. Nos pages Internet sont protégées par les lois sur les droits d’auteur. Toute utilisation à des fins commerciales ou politiques, en totalité, en partie ou sous une autre forme, nécessite systématiquement l’accord écrit préalable de Melitta Group Management GmbH & Co. KG.