Astuces Albal®

 

Conserver ses salades en bonne et due forme, et sans s’en raconter !

Vous n’avez pas la main verte pour conserver vos salades ? Vous broyez du noir à l’idée qu’elles fassent grise mine, qu’elles flétrissent, qu’elles cuisent ou qu’elles virent au marron ? Voilà une série d’astuces qui vous permettront de les consommer sans stress ni gaspillage.

La sélection qui a tout bon

Les salades ne sont pas toutes égales face à la conservation ! En dehors du fait qu’elles sont promises à un meilleur avenir quand elles sont choisies parfaitement fraîches, pimpantes et immaculées, il faut dire qu’elles se montrent davantage combatives quand on privilégie les variétés les plus musclées.

Les plus résistantes : le chou kale, la salade iceberg, la laitue romaine et le radicchio.

Les plus fragiles : la laitue Boston et le mesclun.

Conserver sa salade : l’affaire est dans le sac

Votre salade passera davantage de temps chez vous si, dès qu’elle y arrive, vous prenez soin de l’effeuiller (à la main plutôt qu’au couteau afin de minimiser les risques d’oxydation), de la rincer, de l’essorer, puis de la loger dans un sachet micro-perforé voué à réguler l’humidité. Si vous optez pour un sachet hermétique, veillez à emmitoufler ses feuilles encore légèrement humides dans du papier absorbant.

Les petits + bienveillants :

- quelques gouttes de vinaigre blanc à ajouter dans l’eau de trempage des feuilles de salade (qu’on ne rincera pas avant de l’essorer)

- quelques morceaux de pain dur déposés aux côtés de la salade dans le sachet.

Conserver sa salade : une histoire de film

Si vous n’avez ni le temps ni l’envie de laver votre salade directement après l’achat, contentez vous de la déposer toute entière dans un saladier (suffisamment grand pour que les feuilles puissent respirer, de la protéger en recouvrant le récipient d’un film alimentaire bien tendu, puis de l’entreposer sur l’étagère surplombant le bac à légumes de votre frigo.

Opération réanimation

Si vous n’avez pas pu conserver votre salade dans les règles de l’art et qu’elle se montre renfrognée (défraichie, flétrie) à l’idée d’être consommée, ne vous précipitez pas sur la poubelle ! Immergez-la un peu moins d’une heure dans un saladier d’eau froide en compagnie d’un morceau de sucre, et retrouvez le sourire en mordant à pleines dents dans sa vitalité retrouvée.

Option cuisson + congélation

Si vous pensez ne pas avoir l’occasion de consommer votre salade dans un délai raisonnable, plutôt que de la laisser pourrir, faites-la cuire (à peine une minute, à la poêle, tranchée en fines lanières et assaisonnée d’une noix de beurre ou d’un filet d’huile), puis congelez-la dans un sachet. Le moment venu, elle pourra alors se réutiliser dans une soupe, une sauce ou une garniture.

Et maintenant que vous avez été mis au vert pour mieux conserver vos salades, il ne vous reste plus qu’à les cuisinerselon vos envies et en fonction des saisons. On attend vos recettes !

Albal® Des idées pour vous aider

Produits Albal®

Copyright 2017 / ® = Marque déposée d’une entreprise du groupe Melitta. Nos pages Internet sont protégées par les lois sur les droits d’auteur. Toute utilisation à des fins commerciales ou politiques, en totalité, en partie ou sous une autre forme, nécessite systématiquement l’accord écrit préalable de Melitta Group Management GmbH & Co. KG.