Astuces Albal®

 

Rangement du frigo, mode d’emploi

iStock-669678414

Le rangement du frigo doit se faire non pas machinalement mais méthodiquement ! D’une part pour conserver les aliments le plus longtemps et le plus sainement possible, d’autre part pour nous permettre de mettre immédiatement la main sur ce qu’on cherche sans perdre de temps. Parés à tout ordonner là où il faut et comme il faut ? Suivez le guide.

Règle n°1 de rangement du frigo : le zonage des températures

Dans un réfrigérateur, on ne range pas n’importe quoi n’importe où parce que la fraîcheur n’est pas la même partout. On distingue ainsi 4 zones principales :

- La zone froide (entre 0 et 3°C), qui se trouve sur les étagères les plus hautes (ou basses, selon les modèles) du frigo, et dans laquelle on stocke les aliments les plus fragiles : jus de fruits frais, produits laitiers et desserts lactés entamés, viandes, volailles et poissons crus, fruits de mer et crustacés, charcuteries, fromages frais, produits en décongélation.

- La zone fraîche (entre 4 et 6°C), qui se trouve sur l’étagère au dessus du bac à légumes, et dans laquelle on stocke les aliments un peu plus résistants : viandes et poissons cuits, fromages à pâte cuite ou en cours d’affinage, produits laitiers et desserts lactés non entamés, légumes cuits, pâtisseries.

- La zone tempérée (entre 6 et 8°C), qui se trouve au niveau de la porte du frigo et dans laquelle on stocke les aliments les moins fragiles : boissons, confitures et condiments entamés, beurre.

NB : les œufs étant particulièrement fragiles, si on choisit de les stocker au frigo, plutôt que de prendre le risque de les casser en les plaçant dans la porte, on les laisse dans leur emballage cartonné et on les range au calme d’une étagère de la zone fraîche.

- Les bacs à légumes (entre 8 et 10°C), dans lesquels on stocke les fruits et les légumes frais.

Règle n°2 de rangement du frigo : l’optimisation des emballages

Certains emballages sont superficiels (cartonnages de yaourt, barquettes de fruits), et ils consomment de l’énergie frigorifique inutilement. Le bon réflexe ? Séparez-vous en !

Et concernant les restes ou les aliments entamés, certains emballages ne sont plus assez hermétiques (fromages, yaourts…) tandis que d’autres ne sont pas pratiques (bols, assiettes, saladiers) : remplacez-les par du film étirable, du papier aluminium, des sachets multi-usages ou des boîtes en plastique.

Quand vous avez supprimé ou remplacé l’emballage d’origine, prenez idéalement soin de reporter la date limite de consommation sur le nouveau conditionnement (certains emballages disposent à ce propos d’un emplacement spécifique, c’est pratique, servez-vous en !).

De manière générale, afin d’éviter une éventuelle contamination microbienne, isolez systématiquement les aliments crus et les aliments entamés des autres denrées. Et afin de prévenir toute contamination olfactive, isolez tout prémisse d’odeur envahissante dans un emballage bien contenant.

Règle n°3 de rangement du frigo : la gestion de la péremption

Le rangement du frigo est un aspect incontournable pour limiter le gaspillage alimentaire. Pour éviter de laisser dépérir un aliment perdu au fond des étagères, il faut localiser les denrées réfrigérées par ordre de priorité : celles qui sont à consommer rapidement doivent se présenter immédiatement à la main et à l’œil, tandis que celles qui peuvent attendre davantage doivent patienter dans des contrées plus reculées !

Règle n°4 de rangement du frigo : le respect de l’hygiène et de la chaîne du froid

Pour éviter tout perturbation microbienne inutile, on ouvre la porte de son frigo le moins longtemps et le moins souvent possible. Ainsi, quand on vient de faire des courses, on commence par classer sur son plan de travail les aliments à réfrigérer, et on les range ensuite au frigo vite fait bien fait.

Et pour conserver un équilibre propre dans un frigo sain, on dégivre régulièrement son réfrigérateur, on nettoie régulièrement ses parois, ses étagères et ses bacs à légumes (bon à savoir : si on y place dans les fonds une feuille de papier cuisson, non seulement elle absorbe l’humidité, mais elle recueille aussi les saletés !), et on évite d’y placer des produits qui débordent ou des denrées sales.

Côté chocs thermiques, tout ingrédient trop chaud est prié de prendre (le plus rapidement possible) le temps de refroidir avant de pouvoir prendre sa place sur les étagères du réfrigérateur.

Vous voilà devenu un expert du rangement de frigo, alors pour profiter au mieux de son contenu, mettez-vous en cuisine, et inspirez-vous vite fait bien fait avec nos idées recettes  parées à régaler !

Albal® Des idées pour vous aider

Produits Albal®

Copyright 2017 / ® = Marque déposée d’une entreprise du groupe Melitta. Nos pages Internet sont protégées par les lois sur les droits d’auteur. Toute utilisation à des fins commerciales ou politiques, en totalité, en partie ou sous une autre forme, nécessite systématiquement l’accord écrit préalable de Melitta Group Management GmbH & Co. KG.