page d'accueil > Stories > Restes du frigo : mieux conserver, moins gaspiller
print

Restes du frigo : mieux conserver, moins gaspiller

Il est indispensable d’apprendre à bien conserver ses restes au frigo.

Pour pouvoir se régaler plutôt deux fois qu’une (si ce n’est davantage), sans pour autant multiplier les risques d’intoxication, il suffit de maîtriser le B.A BA de la conservation des restes au frigo. Suivez le guide !

01. Novembre 2018, 16:19 Uh

Réfrigérer sans tarder

Pas besoin de vous faire un dessin : un aliment ne peut se conserver sainement qu’à l’abri des germes et des bactéries. Voilà pourquoi, quelle que soit la nature de vos restes (aliment brut ou plat cuisiné), il est indispensable de les protéger en les conservant au frais dès que possible. Gardez à l’esprit qu’un reste ne doit jamais passer plus de 2 h à température ambiante (seulement 1h en saison estivale) !

Maîtriser l’art du refroidissement des restes de frigo

Quand on a affaire à un aliment froid (une moitié de pomme, la fin d’un paquet de jambon, un bol de salade, une part de tarte), on le réfrigère illico. Et si on a affaire à un reste encore chaud (une casserole de soupe, un plat de lasagnes, un demi poulet rôti), on le laisse d’abord refroidir une trentaine de minutes avant de l’inviter à séjourner sur l’une des grilles de son frigo, dont la structure aérée permettra de finaliser le refroidissement vite fait bien fait.

L’importance d’une conservation (vraiment !) hermétique

Un emballage digne de ce nom, c’est aussi bien un protecteur qu’un conservateur d’aliments. Et un reste de frigo fier de l’être, c’est un aliment qui n’a perdu ni sa saveur, ni ses nutriments, ni sa texture, ni sa fraîcheur ! Voilà pourquoi on ne doit jamais sous-estimer l’importance de l’aspect hermétique de la conservation des restes, qui permet de préserver l’humidité de l’aliment tout en empêchant son contact avec l’air ambiant. Car qui dit hermétique, dit polyvalent : la protection doit prémunir à la fois contre les bactéries, l’oxydation, les odeurs et le dessèchement.

lasagne

Adapter l’emballage à l’usage

Si vous avez affaire à des restes de frigo forts en odeur et en caractère (fromages, charcuterie), le papier aluminium permet, entres autres astuces, de conserver saveur et moelleux tout en faisant preuve de discrétion auprès d’un voisinage dont il faut protéger l’intégrité (œufs et produits laitiers).

Dans le cas de préparations venant d’être cuites ou réchauffées, il est préférable de transférer immédiatement le contenu chaud d’une casserole dans une boîte en plastique qui lui permettra de refroidir plus rapidement.



Dans le cas d’un aliment qu’on souhaite conserver dans sa casserole ou dans son plat pour s’épargner de la vaisselle inutile, on fait plutôt appel aux couvre-plats élastiques spécialement conçus pour cela.

Et quand on projette d’emmener ses restes en balade ou en pique-nique, on mise carrément sur un sac multi-usages Zipper®. Vous cernez le principe ?

Avoir en tête les durées de conservation

Que vous l’appreniez par cœur ou que vous la placardiez sur la porte de votre frigo, voici venue la présentation des durées de conservation des restes du frigo (à combiner avec diverses astuces de conservation des aliments) :

  • 1 à 2 jours pour la mayonnaise, la charcuterie, la mousse au chocolat, les sandwichs, les crudités et les plats en sauce.

  • 3 à 4 jours pour les préparations à base d’œufs cuits, les pâtes, les pâtés, les poissons et les viandes cuites, les soupes et les légumes cuits.

  • 4 à 6 jours pour le riz cuit et pour les œufs durs.



(Il va sans dire que si vous utilisez des étiquettes pour dater vos emballages, ou encore mieux, des emballages disposant d’une zone d’écriture, vous aurez moins de mal à vous y retrouver).

Nous voilà parés à gagner du temps en cuisinant en grandes quantités sans prendre le risque de gaspiller pour autant. Elle est pas simple, la vie ?

Produits suggérés

Ceci pourrait vous intéresser

Fruits et légumes de saison de juillet : bien les choisir et les conserver

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la conservation des aubergines

Nous utilisons des cookies afin d'assurer le bon fonctionnement d'un site Web, pour vous proposer des services et offres adaptés, réaliser des statistiques de visite et d'audience et améliorer sa fonctionnalité. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies.