page d'accueil > Stories > De l’étal à l’assiette : les légumes de septembre
print

De l’étal à l’assiette : les légumes de septembre

Dans le panier de la rentrée (brocoli, carotte, cassis, chou, concombre, courgette, épinard, figue, framboise, mûre, poire, tomate), les légumes de septembre ont la classe, et ils s’avèrent pleins de goût et de vitalité.

Pour s’en régaler sans stress ni gaspillage, pas besoin de livres ni de cahiers : il suffit de picorer ces quelques conseils de conservation-préparation.

19. Septembre 2019, 00:00 Uh

Coucou le chou ! 

Chouchou du frigo, cette grosse tête blanche, rouge ou verte séjournera sans problème une bonne quinzaine dans son bac à légumes.

Envie d’en congeler pour qu’il soit prêt à régaler ?

Voilà les étapes à suivre :

  1. Prélèvement des éventuelles feuilles abîmées
  2. Râpage (à la mandoline ou au couteau)
  3. Blanchiment 2-3 minutes dans un bain d’eau frémissante
  4. Refroidissement dans un bain d’eau glacée
  5. Essorage
  6. Portionnage et conditionnement en sachets bien ficelés.

Envie de cuisiner vite fait bien bon votre chou décongelé ?

Faites-en une salade gourmande avec des lamelles de poires (crues), des demies rondelles de chorizo (poêlées) et des cerneaux de noix (concassées), et assaisonnez le tout avec de l’huile de noix, du vinaigre de cidre, du sel fin et du poivre noir.

Une histoire d’épinards

Ces jolies pousses ayant besoin de respirer au frais, on les conserve (de préférence rincées puis essorées) dans le bac à légumes du réfrigérateur, délicatement emballées dans un sachet laissé ouvert ou choisi micro-perforé.

Pour les cuisiner à cru, on les prépare en salade, avec des dés de fromage et de pomme, de l’huile d’olive, du vinaigre balsamique et un filet de miel.

Pour une version avec cuisson, on les dépose dans une poêle avec un filet d’huile végétale et une pincée de sel, on les laisse fondre à feu moyen-fort, à peine 1 ou 2 minutes, puis on les dépose sur des tagliatelles ou sur une pizza. (Si on veut les adoucir, on peut leur ajouter une cuillérée de sucre, et si on souhaite les enrichir, on leur adjoint une cuillérée de fromage blanc). 

Pour une conservation longue durée, on congèle les pousses (aussi bien crues que poêlées) dans un sachet bien vidé de son air, puis ficelé. On peut utilisé un sachet Ultra-Zip®.

Fan de carottes 

Vous voulez profiter au maximum de vos merveilles primeur bien fraîches et bien croquantes ? Débarrassez-les de leur fanes pour éviter que ces dernières pompent trop vite leur énergie (plutôt que de les jeter, faites-en une soupe  ou un bouillon !), puis emballez-les dans un sachet micro-perforé régulateur d’humidité qui optimisera leur capacité de conservation

Côté cuisine, si vous voulez les râper, préférez la mandoline au robot : vos carottes resteront plus mordantes et elles dégorgeront moins d’eau. Et si vous voulez les cuire autrement qu’en purée, mitonnez-les à l’orientale, pelées puis tranchées en tronçon d’un centimètre, cuites à l’eau bouillante (laissées à la fois fondantes et croquantes), puis assaisonnées avec de l’huile d’olive, du jus de citron, de l’ail, du persil plat, du cumin, du paprika et du sel.

Côté congélation, déposez vos rondelles (pelées) crues ou cuites dans des sachets et pour davantage de pratique, pensez à les emballer plutôt en petites portions !

Parés à profiter pour de bon du meilleur de vos légumes de septembre ? Rendez-vous dès octobre pour tourner une nouvelle page de notre calendrier gourmand 

Produits suggérés

Ceci pourrait vous intéresser

Idées recettes de fèves pour se mettre au vert tout en douceur

Fruits et légumes de saison de juillet : bien les choisir et les conserver

Nous utilisons des cookies afin d'assurer le bon fonctionnement d'un site Web, pour vous proposer des services et offres adaptés, réaliser des statistiques de visite et d'audience et améliorer sa fonctionnalité. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies.